Astuces pour être un meilleur entrepreneur.

illustration - devenir un meilleur entrepreneur #ivoirpeoplemag

Se mettre dans le bon état d’esprit

Savoir quelle est sa motivation
La création d’entreprise mobilise l’entrepreneur à temps plein. Par conséquent, avant de se lancer, il est important de se préparer à devoir sacrifier quelques soirées, week-end ou loisirs pour se consacrer pleinement à son projet. Un tel dévouement demande une motivation profonde et sincère que l’entrepreneur devra trouver en lui et transformer en une source inépuisable d’énergie.

Oser la différence
La plupart du temps, cette différenciation se traduit au niveau du produit, du prix ou du service. Mais l’état d’esprit de l’entrepreneur est également un aspect à même de révolutionner un marché : pour pouvoir saisir la nouveauté et l’innovation, mieux vaut être capable de penser autrement.

Ne pas se mettre de limites
Il n’y a pas besoin d’être un génie pour entreprendre, c’est à la portée de tout le monde. En d’autres mots, il ne faut pas se mettre de limites, et, au contraire, apprendre à faire taire ses doutes. Tout le monde peut entreprendre à partir du moment où le désir se manifeste.

Construire son projet

Définir son projet
La création d’entreprise repose sur un projet réfléchi, ambitieux et solide.

Trouver sa valeur ajoutée
Pour réussir, une entreprise doit nécessairement sortir du lot. Cela revient également à trouver sa valeur
ajoutée.

Parler de son projet
Bon nombre de futurs entrepreneurs sont gênés à l’idée de parler de leur projet. Éric Salomon conseille de ne surtout pas hésiter à parler de son projet: « Beaucoup de gens pensent: ‘je ne parle pas de mon projet sinon on va me le piquer’. En fait, il faut en parler à un maximum de gens et les gens vont venir à vous et vont vous aider. Ils vont dire : ‘Ah tiens, je connais quelqu’un qui peut t’aider !’, ‘Ah tiens, je peux faire cela pour toi’. En réalité, c’est comme cela qu’on avance. »

Connaître son marché


Étudier son marché
La connaissance du marché est un facteur clé de succès.
Il est fondamental de se demander si ce qu’on va proposer intéressera ou non les clients. La connaissance du marché est faite d’observation.

Connaître la concurrence
La connaissance du marché passe également par une idée précise de l’état de la concurrence. Dans ce cas, l’étude de marché est un outil pertinent.

  •  
  •  
  •  
  •